Réseau d’aides des membres de l’association “Diazoma” : Parcours culturels de l’histoire de 1821 en Grèce Centrale.

Le Vendredi 28 janvier 2022, dans les locaux de l’association « Diazoma », nous avons eu le plaisir de suivre la présentation du travail de Ioanna Papadopoulou, étudiante en Gestion de l’Environnement Culturel et de Nouvelles Technologies de l’Université de Patras, intitulé “Parcours culturels de l’histoire de 1821 en Grèce centrale ».

Cette communication a eu lieu en présence du président de l’association « Diazoma » M. Stavros Benos et d’autres membres de l’association ainsi que des membres de l’incubateur « D-HUB ».

Madame Ioanna Papadopoulou a choisi de faire son stage au sein de l’association « Diazoma », l’été dernier, et de faire partie du Réseau d’aides des membres de « Diazoma ». Parmi les 22 programmes de tourisme culturel proposés par « Diazoma » ou déjà en cours de réalisation en Grèce, Madame Papadopoulou a choisi de présenter « le Parcours de Nature et de Culture ŒDIPE » et de tracer un parcours thématique culturel des lieux de la Grèce centrale en rapport avec la période historique de 1821, dont nous avons fêté les 200 ans l’année dernière.

Plus particulièrement, le programme « Parcours culturels de l’histoire de 1821 en Grèce centrale » qui embrasse la période de l’Insurrection hellénique de 1821, tente de créer un produit culturel touristique mettant en valeur quelques étapes importantes du combat des Grecs de la Grèce centrale contre les Ottomans. Les pôles/étapes du parcours, qui coïncident avec les lieux d’événements majeurs, sont les suivants :

  • en Béotie : le monastère de Hosios Loukas – 27/03/1821
  • à Amphissa : le Fort de Salona – 10/04/1821
  • à Lamia : la Bataille d’Alamana – 23/04/1821
  • à Gravia : l’auberge de Gravia – 08/05/1821
  • à Karpenissi : la Bataille de Kefalovrysso – 09/08/1823

Ce parcours tente d’associer au parcours historique proposé celui des produits locaux et du riche héritage culturel immatériel de la région dans le but de mettre en valeur la société locale actuelle. Associé à du matériel photographique, descriptif, et informatif (cartes, références de sites locaux), le parcours décrit ci-dessus dispose désormais d’un site qui sert à une meilleure approche du public. Le site se trouve ici.

Pour la réalisation du programme nous remercions Madame Mairi Beloyanni – responsable du programme éducatif de Diazoma, Monsieur Christos Chiotis – Concepteur en communication visuelle et membre de l’incubateur « D-HUB », Madame Sofia Barkitzideli – Chef des Archives de l’Etat du département de Phthiotide, Madame Ioanna Georgopoulou – archéologue et membre de Diazoma, l’Association Culturelle de l’Action et du Volontariat de Vaia « Mitros Biniaris ».

Pour plus d’informations sur le Réseau d’aides des membres de Diazoma vous pouvez lire ici et vous mettre en contact avec Madame Maria Kourasani,  l’archéologue de l’association et Responsable des Programmes de Développement, au numéro : +30210/82.54.256 – mk@diazoma.gr